Destinations multiples
Sénior Retour aux adultes, bébés et enfants X
Accueil > Destinations > Akulivik
Photo by/Photo par: Michel Meunier

Akulivik

Le village d’Akulivik est situé sur une péninsule qui avance dans la baie d’Hudson. Le littoral qui l’entoure évoque un kakivak, le harpon traditionnel en forme de trident utilisé pour la pêche. Au nord, une baie profonde forme un port naturel protégeant le village des vents violents de l’Arctique. Les glaces se dispersent particulièrement tôt au printemps, ce qui fait d’Akulivik un lieu privilégié du gibier et des chasseurs. Les coquillages fossilisés réduits en miettes qui recouvrent le sol témoignent de la présence passée des glaciers, il y a de cela quelque 10 000 ans.

Les innombrables lacs et montagnes de la région constituent l’habitat naturel du lagopède ainsi que du lièvre et du renard arctiques. L’été, de nombreuses espèces d’oiseaux trouvent refuge dans les îles au nord du village. Les courants stables de la baie d’Hudson font aussi de cet endroit un habitat favorable pour la faune marine et la flore terrestre. En hiver, par exemple, les résidents ont une façon très particulière de pêcher les moules. Après avoir percé des trous dans la glace, ils attachent un filet, ajusté à un cerceau, à l’extrémité d’un manche et s'en servent pour ramasser les mollusques.

Akulivik a été constitué en municipalité en 1976, mais son histoire remonte à plusieurs milliers d’années. Ce n’est toutefois qu’en 1750 que l’île voisine a été nommée en l’honneur de Sir Thomas Smith, marchand, premier gouverneur de la Compagnie des aventuriers et découvreur du passage du Nord-Ouest.

En 1922, la Compagnie de la Baie d’Hudson a ouvert un poste de traite à l’endroit où se trouve aujourd’hui le village. Elle l’a déménagé quatre ans plus tard à Qikirtajuaq, qui était plus accessible. Après quelque temps, des groupes d’Inuits ont commencé à se rassembler autour du poste, qui est devenu leur campement d’été jusqu’à sa fermeture en 1952. Les anciens nomades ont alors dû s’établir de façon permanente à Puvirnituq, le poste de traite le plus proche. 

Ils n’ont toutefois jamais oublié leur petit village sur la péninsule. À partir de 1973, de nombreuses familles y sont retournées pour rebâtir le village historique de leurs ancêtres.

Attraits touristiques

Si vous vous rendez dans la région au printemps, offrez-vous une escapade guidée d’une journée à l’île Smith pour admirer les bernaches du Canada et les oies des neiges de retour de leur voyage migratoire annuel dans le Sud.

Signification

Pointe centrale d'un kakivik (trident utilisé pour la pêche).

Population

615

Météo

Aujourd'hui -2°C
Mer -9°C
Jeu -7°C