Destinations multiples
Sénior Retour aux adultes, bébés et enfants X
Accueil > Destinations > Kangirsuk
Photo by/Photo par: Zebedee Annahatak

Kangirsuk

Situé sur la rive nord de la rivière Arnaud (Payne), à brève distance à l’intérieur des terres de la baie d’Ungava, le village de Kangirsuk se niche entre une falaise rocheuse au nord et une colline rocheuse à l’ouest. Les innombrables lacs et cours d’eau de la région sont renommés pour leur abondance en ombles chevaliers et touladis. Par ailleurs, les grandes marées de la rivière Arnaud rendent la pêche aux moules extraordinaire. La richesse de la faune et de la flore de Kangirsuk est également impressionnante. Dans les îles de la baie Kyak et du lac Virgin, à proximité, des colonies d’eiders nidifient chaque année. Les femmes inuites ramassent le précieux duvet de ces oiseaux pour confectionner les chauds parkas qui protègent les habitants du village durant les rudes hivers.

À l’instar de nombreux villages inuits du Nord québécois, Kangirsuk s’est développé autour des postes de traite. En 1921, la société française Révillon Frères en a construit un dans la région et, quatre ans plus tard, la Compagnie de la Baie d’Hudson lui a emboîté le pas. Ces deux postes ont toutefois souvent été gérés par les Inuits. Après l’inauguration d’une école fédérale en 1959, les Inuits de la région ont commencé à s’établir de façon permanente dans le village. En 1961, le gouvernement fédéral a mis en place des services de santé et d’habitation ainsi que des services sociaux, qui ont intensifié le développement du village. En 1965, une mission anglicane y a construit une église et, peu après, un magasin coopératif ouvrait ses portes. C’est en 1981 que Kangirsuk a été constitué en municipalité.

ATTRAits touristiques

Allez explorer la rivière Arnaud, renommée pour ses grandes marées et pour la pêche aux moules. Les multiples lacs et cours d’eau de la région regorgent d’ombles chevaliers et de touladis. Le béluga, le phoque, le caribou et de nombreuses espèces aviaires constituent une faune diverse à observer. Un site archéologique non loin du village, sur l’île Pamiok, abrite ce qui semble être les vestiges d’une longue maison, qui, selon certains archéologues, aurait appartenu aux Vikings, qui auraient vraisemblablement séjourné dans la région au XIe siècle.

Signification

La baie.

Population

549

Météo

Aujourd'hui -2°C
Mer -6°C
Jeu -9°C