Destinations multiples
Sénior Retour aux adultes, bébés et enfants X
Accueil > Destinations > Tasiujaq

Tasiujaq

Tasiujaq a été établi sur les rives du lac aux Feuilles, au fond de la baie Profonde, le long de la rivière Bérard. Le village se situe tout juste au nord de la limite des arbres, à l’endroit où la toundra forestière cède la place à la toundra arctique. L’appellation Tasiujaq (« qui ressemble à un lac ») renvoie en fait à tout le bassin formé par le lac, le passage et la baie aux Feuilles. Le bassin aux Feuilles est renommé pour ses marées exceptionnelles qui excèdent régulièrement 15 mètres.

La région abonde en bélugas, ombles chevaliers, saumons de l’Atlantique et truites. On y trouve aussi quantité d’eiders et d’espèces d’oiseaux de mer. De plus, près de 1 000 bœufs musqués vagabondent dans les alentours. Des faucons gerfauts et des faucons pèlerins nichent dans les îles du bassin aux Feuilles et dans les falaises environnantes.

La société française de fourrure Révillon Frères et la Compagnie de la Baie d’Hudson ont toutes deux établi des postes de traite, en 1905 et 1907 respectivement, à l’est du village actuel. Ces derniers étaient stratégiquement situés le long d’un sentier qu’empruntaient traditionnellement les Inuits voyageant en traîneaux à chiens entre Kuujjuaq et Kangirsuk. En 1935, toutefois, les deux postes avaient fermé leurs portes sans qu’aucun village ne s’établisse à cet endroit.

Lorsque le gouvernement fédéral a ouvert une école à Kuujjuaq et commencé à offrir des services sociaux, beaucoup d’Inuits sont venus s’établir dans ce tout nouveau village. Toutefois, les ressources fauniques dans les environs de Kuujjuaq étaient rares et bon nombre d’Inuits ont dû avoir recours aux prestations du gouvernement pour survivre. En 1963, pour remédier au problème, la Direction générale du Nouveau-Québec du gouvernement provincial a décidé de créer un nouveau village sur la rive sud du lac aux Feuilles, où les ressources fauniques étaient plus abondantes.

En 1966, une controverse a fait rage sur l’emplacement précis du futur village. Les familles ont finalement convenu que le meilleur endroit serait celui qui était le plus accessible par bateau. En 1971, une fois la nouvelle communauté bien établie, les résidents ont fondé une coopérative, qui demeure à ce jour la seule coopérative à ne pas faire partie de la Fédération des coopératives du Nouveau-Québec.

Attraits touristiques

Les marées d’envergure record du bassin aux Feuilles valent le détour. Excellent territoire de chasse toute l’année, Tasiujaq réserve aussi beaucoup de plaisir, l’été, aux amateurs de pêche à l’omble chevalier.

Signification

Qui ressemble à un lac.

Population

303

Météo

Aujourd'hui -3°C
Mer -6°C
Jeu -9°C