Destinations multiples
Sénior Retour aux adultes, bébés et enfants X
Accueil

Une nouvelle aérogare plus spacieuse pour Puvirnituq

Plus spacieuse, la nouvelle aérogare de Puvirnituq, dont l’ouverture est prévue pour l’automne 2012, fait partie d’une initiative du gouvernement québécois visant à moderniser les aéroports du nord du Québec pour stimuler le développement économique de la province riche en ressources.

Pour concevoir la nouvelle aérogare de 6,5 M$, l’architecte Alain Fournier, du cabinet Fournier, Gersovitz, Moss et associés, s’est inspiré de l’idée des habitants de la communauté, qui ont suggéré d’ériger un bâtiment rappelant la forme d’un qamutik, traîneau de bois traditionnel faisant partie de l’héritage culturel de la région.

Le thème se poursuit à l’intérieur de l’aérogare, dont le plafond de bois ondulé évoque des qamutiks volants. Ornée d’œuvres de sculpteurs locaux et d’une immense reproduction d’une toile du défunt artiste inuit Davidaluk Amittu, la nouvelle aérogare comprendra des comptoirs d’enregistrement , des salles de bagages ainsi que des sections réservées au commerce de détail et aux contrôles de sécurité pour répondre aux besoins futurs.

D’une superficie de 10 000 pieds carrés, la nouvelle aérogare sera quatre fois plus grande que la structure précédente. Recouvert d’un revêtement extérieur métallique, le bâtiment sera doté de murs étanches à l’air et de doubles vestibules à chaque entrée pour économiser l’énergie durant les glaciaux mois d’hiver, ce qui améliorera le confort des voyageurs et du personnel.

Du fait de son emplacement géographique, Puvirnituq est devenu un carrefour de l’activité industrielle pour tout le Nunavik;  la localité est aujourd’hui une plaque tournante affairée. L’aéroport du village est la porte d’accès aux communautés plus éloignées; Puvirnituq et Kuujjuaq, les deux centres administratifs du Nunavik, sont reliés par un vol direct deux fois par semaine.

Plus de 20 ans après la construction des premiers aéroports de la région, la plupart des infrastructures aéroportuaires du Nunavik ont besoin de rénovations. La nouvelle aérogare, l’aire de trafic agrandie et les nouveaux systèmes d’éclairage de piste de Puvirnituq seront vraisemblablement suivis d’améliorations semblables aux aéroports de Salluit et Kangiqsujuaq, qui devront se doter d’infrastructures plus grandes en raison de l’accroissement de la circulation aérienne qui découlera de l’augmentation prévue de l’exploitation minière et du tourisme.